Passé composé - Participe passé suivi d'un infinitif

Maintenant que vous connaissez sur le bout des doigts les règles du passé composé avec l'auxiliaire avoir, voici une subtilité supplémentaire : le participe passé suivi d'un infinitif.
En effet, lorsque le participe passé est suivi d'un infinitif, les règles d'accord changent selon que le COD avec lequel il est censé s'accorder effectue ou non l'action du verbe à l'infinitif.
Ne vous inquiétez pas à la lecture de cette règle, un exemple illustratif va vous permettre de la comprendre très facilement (et de pouvoir ensuite l'appliquer).

Ces fillettes, je les ai entendues réciter des poésies.
On identifie ici un passé composé avec l'auxiliaire avoir, suivi d'un infinitif. On effectue donc d'abord les démarches de recherche du COD, comme toujours avec l'auxiliaire avoir.
Le COD est ici « les », mis pour « ces fillettes ». Le COD est placé avant l'auxiliaire, nous sommes donc tentés de faire l'accord. C'est là qu'il faut regarder ce verbe à l'infinitif et se demander qui fait l'action décrite par ce verbe. Qui récite ? « Les fillettes ».
Comme le COD effectue l'action du verbe à l'infinitif, le participe passé peut alors bien être accordé avec son COD placé avant, d'où le « entendues ».

Ces poésies, je les ai entendu réciter par des fillettes.
Même démarche, on identifie un passé composé avec l'auxiliaire avoir, suivi d'un infinitif. Le COD est « les », mis pour « ces poésies » et placé avant l'auxiliaire. Avant de se précipiter pour faire l'accord, on regarde l'infinitif et on se demande qui fait l'action. Qui récite ? « Les fillettes » et non « les poésies ».
Comme le COD n'effectue pas l'action du verbe à l'infinitif, il n'y a alors pas d'accord, bien que le COD soit placé avant l'auxiliaire, d'où le « entendu ».

Attention
Cette règle n'est pas valable pour le participe passé du verbe faire. Lorsqu'il est suivi d'un infinitif, le participe passé reste toujours fait et ne s'accorde jamais.
Ces sportifs, je les ai fait courir pendant des heures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire